Délégationde l’Hérault

Crise sanitaire

Rester en lien avec les plus fragiles

Face aux mesures de confinement, l’accompagnement des personnes en difficulté habituées de notre accueil de jour continue autrement. Deux bénévoles témoignent.

Ségolène

Ségolène et Angélika, bénévoles, engagées à Montpellier, dans l’accueil des personnes en difficulté, restent en lien avec celles qu’elles connaissent et suivent dans leurs recherches de solutions.

«  Nous avions recensé lors de la fermeture des locaux pour raison de confinement, les coordonnées des personnes que nous suivons, afin de leur adresser un message et leur signaler que nous continuions à répondre à toutes leurs questions administratives, leurs besoins d’écoute de leurs difficultés dans l’isolement, de logement, etc. Une adresse mail a été créée spécifiquement pour eux, des numéros de téléphone leur ont été transmis.  »

« Notre action principale et quotidienne consiste à garder le lien avec les personnes que nous accueillons en temps ordinaires, en les interrogeant individuellement pour savoir comment elles vivent la situation actuelle, pour recenser leurs besoins, entendre leurs soucis ou angoisses et agir au mieux grâce au réseau d’entraide dont nous disposons au Secours Catholique.  » Angélika, bénévole à l’accueil de jour à Montpellier

Imprimer cette page

Faites un don en ligne