Délégationde l’Hérault

Droit à l’alimentation pour tous

Réussite pour la soirée « Ras le bol » à Montpellier

Dans le cadre de l’accueil du témoin de la Caritas Burkina Faso, l’équipe départementale solidarité internationale du Secours Catholique-Caritas France avait organisé une grande soirée le jeudi 15 mai à Montpellier, avec pour thème « Ras le bol : pour un accès digne à la nourriture ». Il y avait au programme : projection-débat autour de l’excellent film Les Moissons du futur, suivi d’un repas avec la Caravan’Olla et d’un grand concert.

Réussite pour la soirée « Ras le bol » à Montpellier

publié en juillet 2014

Belle affluence ce 15 Mai, un public nombreux s’était rendu à la salle Jacques 1er d’Aragon. Il est vrai que le programme était particulièrement tentant. Tout d’abord la projection du Film « Les moissons du futur » réalisé par Marie-Monique Robin, journaliste d’investigation qui affirme : « Il est tout à fait possible de nourrir le monde sans pesticides ». Son enquête part du rapport publié en 2011 par Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies, consacré au « potentiel de l’agroécologie pour faire reculer la faim et la pauvreté. » Elle se promène aux quatre coins du monde, où des producteurs, des agronomes et des économistes viennent confirmer cette thèse en témoignant d’expériences agronomiques et économiques ayant fait leur preuve. Par exemple, l’association des cultures de maïs, d’haricots et de courges au Mexique (Milpa), la semence de soja au milieu de trèfle rouge et de seigle fraîchement coupé en Allemagne, la plantation « d’arbres fertilisants » au Malawi, ou encore l’alliance entre paysans et consommateurs au Japon (Teikei).

Au cours du débat qui a suivi, notre témoin, Hervé Koné, a répondu aux nombreuses questions du public en développant les expériences menées dans le diocèse de Kaya au Burkina Faso, et Madame Dominique Paturel, de l’INRA, a apporté ses connaissances et son expertise de chercheure. Tous deux ont insisté sur la nécessité de donner aux petits producteurs locaux les moyens de développer leur savoir faire pour réduire l’insécurité alimentaire.

Le buffet bio, proposé par Caravan’olla, qui a suivi le débat a été apprécié car réalisé à partir de produits en provenance des producteurs bio de la région. « Privilégions les circuits courts !! »

Le concert a débuté par du Gospel avec le charismatique Emmanuel Djob et le groupe Montaudvocal. Emouvante prestation de ces 35 choristes qui ont tenu à abandonner leur part de la recette au profit des projets de notre partenaire l’Ocades Kaya. La soirée s’est terminée au rythme du Reggae avec le groupe Rebel’s Gang.

Imprimer cette page

Portfolio