Délégationde l’Hérault

# Rapport Pauvreté

Rapport Statistique 2019

Il parait :

Que traverser la Méditerranée pour chercher refuge en Europe est un choix de facilité.

• Que les pauvres coûtent un pognon de dingue. Français ou pas d’ailleurs.

 Il n’y a pas de ségrégation dans la stigmatisation.

 Dans l’humiliation.

 Pas de couleur de peau, de nationalité ou de sexe quand il s’agit de dénigrer le droit aux personnes en situation de précarité à l’accès à la dignité, au respect que l’on doit à tout être humain : avoir un toit pour se protéger soi et sa famille, de quoi se nourrir, se soigner et faire partie de la société, contribuer par une activité rémunérée ou du bénévolat, par la participation à la vie citoyenne et l’échange avec les autres.

Ces autres qui quelquefois vous repoussent vers les périphéries ou le large.

Ces autres aussi, nombreux, qui vous accueillent. Tendent la main.

Le rapport que le Secours Catholique a publié le 7 novembre 2019 est comme chaque année la photographie de l’état de la pauvreté en France ; cette édition est enrichie d’une vision internationale.

En plus des statistiques annuelles, cette année ce rapport traite de la place accordée aux personnes migrantes, des contributions qu’elles apportent aux pays qu’elles traversent et des difficultés qu’elles rencontrent.

Et nous pouvons affirmer que le « vivre ensemble » non seulement est possible, mais se vit au quotidien, dans les territoires, paisiblement.

Les témoignages des acteurs de la société civile, associations, citoyens, groupes paroissiaux, montrent simplement que la rencontre avec un étranger est d’abord une rencontre avec une personne : un homme, une femme, avec une éducation, des projets, des espoirs, des qualités, des défauts, comme tout un chacun.

Le respect de la dignité et des droits fondamentaux de chacun, Français ou étranger, est une exigence à sans cesse construire. Car la mise au ban d’une partie de la population est génératrice de pauvretés mais aussi de méfiances et de divisions à venir.

Au Secours Catholique, nous accueillons chaque année en France près de 1,5 million de personnes. Des Français et des étrangers. Qui sont accueillis par des Français ou des étrangers.

Ils prouvent que la fraternité n’est pas seulement une devise au fronton de nos mairies, mais que c’est la vie, le quotidien.

Une révolution fraternelle en actes

ÉDITO de Véronique FAYET Présidente du SECOURS CATHOLIQUE CARITAS France

# Rapport Pauvreté

publié en novembre 2019

 Pour illustrer les propos de notre Présidente, vous pouvez :

 Et pour aller plus loin, consultez :

Imprimer cette page

Document

Faites un don en ligne