Délégationde l’Hérault

Carnet de voyage au Burkina Faso : 5e jour

Après une matinée bien pluvieuse nous sommes arrivés à Yalgo en direction du nord, sur la route de Dori. Nous découvrons les réalités d’une paroisse créée en 2012.

Nous avons visité le centre de santé Bienheureux Jean-Paul II, qui comprend un dispensaire et un centre de récupération et d’éducation nutritionnelle (CREN). Structure très jeune, bien équipée et bien organisée avec d’excellents moyens humains, mais qui à ce jour est à la recherche de partenariats pour les produits essentiels de base comme le lait maternisé. Presque immédiatement les équipes ont été très vite submergées avec 10 000 consultations dans leur année d’ouverture et 1 823 cas de paludisme traités depuis janvier, hors saison des pluies.

Après un déjeuner pris à la paroisse avec le vicaire et l’adjoint au maire, nous sommes revenus sous la fraîcheur de l’arbre à palabre pour découvrir l’organisation de cette nouvelle paroisse.

La paroisse est judicieusement structurée au plus près de l’habitant par une petite cellule ecclésiale comportant douze familles. Le système pyramidal fait remonter les besoins aux équipes pastorales d’animation (EPA) compétentes pour proposer des projets qui pourront être soutenus par l’OCADES [1].

L’équipe d’animation pastorale est constituée de bénévoles qui ont suivi une formation de catéchiste pendant quatre ans et se sont engagés à vie et en famille dans ce rôle de mission de proximité. Le dévouement et l’efficacité de ces bénévoles nous ont laissés sans voix. Nous avons reconnus en eux de véritables apôtres et témoins du Christ.

[1] Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES-Caritas Burkina).

Imprimer cette page

Faites un don en ligne